A PROPOS

A PROPOS

A PROPOS

En 2016, Elsa Dreisig remporte le Premier Prix féminin au prestigieux concours ``Operalia`` (fondé par Plácido Domingo). Quelques semaines plus tard, elle reçoit le titre très convoité de ``Jeune artiste de l'année`` du prestigieux magazine Opernwelt. En 2017, c’est au Danemark (dans le cadre du Festival d’Opéra de Copenhague) qu’elle se voit attribuer le Prix „Révélation artiste lyrique de l’année``.

Déjà en 2015, elle avait remporté le Second Prix au Concours Reine Sonja à Oslo puis le Premier Prix féminin ainsi que le Prix du public au concours ``Neue Stimmen`` de la fondation Bertelsmann à Gütersloh. Elle est en outre lauréate du ``Prix du jeune soliste 2015 des radios francophones publiques`` et elle est nommée ``Révélation Artiste Lyrique`` aux Victoires de la Musique Classique 2016. Toutes ces récompenses font briller une nouvelle étoile au firmament de l’art lyrique.

En 2016, Elsa Dreisig remporte le Premier Prix féminin au prestigieux concours ``Operalia`` (fondé par Plácido Domingo). Quelques semaines plus tard, elle reçoit le titre très convoité de ``Jeune artiste de l'année`` du prestigieux magazine Opernwelt. En 2017, c’est au Danemark (dans le cadre du Festival d’Opéra de Copenhague) qu’elle se voit attribuer le Prix „Révélation artiste lyrique de l’année``.

Déjà en 2015, elle avait remporté le Second Prix au Concours Reine Sonja à Oslo puis le Premier Prix féminin ainsi que le Prix du public au concours ``Neue Stimmen`` de la fondation Bertelsmann à Gütersloh. Elle est en outre lauréate du ``Prix du jeune soliste 2015 des radios francophones publiques`` et elle est nommée ``Révélation Artiste Lyrique`` aux Victoires de la Musique Classique 2016. Toutes ces récompenses font briller une nouvelle étoile au firmament de l’art lyrique.

Elsa Dreisig est franco-danoise. Elle chante dès son enfance dans le cadre des maîtrises de l’Opéra royal de Wallonie et de l’Opéra national de Lyon. Elle fait ses études d’art lyrique au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (classe de Valérie Guillorit) et à la Hochschule für Musik de Leipzig (Regina Werner). Elle participe également à de nombreuses masterclasses. Son professeur de chant est Lionel Sarrazin.

Après deux années passées à l’Opéra Studio du Staatsoper Berlin, elle intègre en 2017 la troupe du Staatsoper Berlin où elle se produit dans des rôles tels que Pamina (La flûte enchantée), Euridice (Orfeo ed Euridice), Diane (nouvelle production d'Hippolyte et Aricie), Gretchen (Scènes de Faust de Schumann en version scénique à l'occasion de la réouverture du Staatsoper Unter den Linden), Gretel (nouvelle production de Hänsel und Gretel), Musetta (La Bohème), Violetta (La Traviata), Natascha (Violetter Schnee, création mondiale de Beat Furrer). A l’Opéra de Paris, elle est d’abord Pamina (La flûte enchantée) puis Lauretta (Gianni Schicchi) et Zerlina dans une nouvelle production de Don Giovanni. A l’Opéra de Zurich, elle est Musetta avant d’y aborder, en 2019, sa toute première Manon de Massenet (nouvelle production). Elle est par ailleurs Micaëla (Carmen) au Festival d’Aix-en-Provence.

La saison 2019/20 à l’opéra sera marquée par ses débuts au Royal Opera House de Londres (Pamina), deux productions qui seront aussi deux prises de rôle à l’Opéra de Paris (Elvira dans I Puritani, Gilda dans Rigoletto) et une nouvelle production de Cosi fan tutte (Fiordiligi) au Staatsoper Berlin avec Daniel Barenboim à la baguette.

En concert, elle chante, entre autres, La petite messe solennelle de Rossini au Staatsoper Berlin, se produit au Festival Berlioz à la Côte Saint André (où elle nous fait, entre autres, redécouvrir Herminie de Berlioz) et en tournée avec l’Orchestre Français des Jeunes, sous la direction de David Zinman (4è symphonie de Mahler). En 2017 et en 2018, elle participe au prestigieux concert de gala de la Deutsche AIDS-Stiftung. Elle fait de sensationnels débuts avec l'Orchestre Philharmonique de Berlin sous la direction de Simon Rattle dans La Création de Haydn en ouverture de saison 2017/18 à Berlin puis en tournée au Festival de Salzbourg, au Festival de Lucerne et à la Philharmonie de Paris. Au cours de l'été 2018, elle part en tournée avec le West-Eastern Divan Orchestra et Daniel Barenboim. Dans le cadre du ``Concert for Peace`` retransmissis en mondovision le 11 novembre 2018 depuis le château de Versailles avec l'Orchestre Philharmonique de Vienne et Franz Welser-Möst, elle est la soprano solo. Au cours de l’été 2019, elle chante les Sieben frühe Lieder d’Alban Berg pour ses débuts en Corée avec l'Orchestre philharmonique de Gyeonggi placé sous la direction de Massimo Zanetti. En 2019/20, elle fera ses débuts avec le London Symphony Orchestra (Le Christ au Mont des Oliviers de Beethoven, sous la direction de Sir Simon Rattle).

Elsa Dreisig est sous contrat exclusif avec Warner Music (Erato). Son premier album solo, „Miroirs“, a été gratifié d'un ``Diamant`` d'Opéra Magazine, d'un ``Diapason d'or de l'année`` de Diapason et d'un ``Choc de l'année`` de Classica, entre autres récompenses. Son deuxième album solo, avec Jonathan Ware au piano, paraîtra début 2020 en concomitance avec une tournée de récitals à travers l'Europe.

A PROPOS - Elsa Dreisig Soprano official website